1 - Félicitation à Alice Chéné, élève de TS1 pour son travail réalisé en décembre 2014 à l'occasion de la préparation au premier groupe d'épreuves du baccalauréat.


On lui reprochera seulement 3 petites faiblesses :


- L'absence d'orientation qu'il aurait fallu placer sous la forme d'un point à environ 5 millimètres au dessus du Groenland.

- L'orientation inadaptée des flèches représentant les flux touristiques qui auraient dues être toutes orientées dans le sens Nord-Sud. 

- L'absence de points figurant les IDE dans le golfe de Guinée et en Afrique du Nord.

.

Les espaces maritimes, des espaces géostratégiques
Alice Chéné 001.jpg
Image JPG 1.5 MB

 

2 - Alice Chéné, encore elle, sur la thématique : "Une inégale intégration des territoires dans la mondialisation". Croquis réalisé en mai 2015.

 .

 

3 - Excellent travail de Pierre Gallard, élève de TES2, réalisé en avril 2014 à l'occasion de la préparation au premier groupe d'épreuves du baccalauréat.

 

Les seules petites erreurs concernent l'orthographe de trois pays : Uruguay, Paraguay et Pérou. Il aurait par ailleurs été utile d'indiquer la direction du Nord dans le coin supérieur droit.

Les dynamiques territoriales du Brésil
Gallard Pierre 001.jpg
Image JPG 352.9 KB

 

4 - Une très jolie carte de Solène Baron (TS1) réalisée en septembre 2014 sur le thème de l'organisation géo-économique du monde. Admirez la qualité du coloriage et l'élégance des tracés. Un exemple à suivre...

 

Quelques petits oublis altèrent néanmoins la qualité de l'ensemble : le pôle nord n'apparaît pas ; le Groënland (Danois) et l'Islande devraient être coloriés en rouge ; les îles situées au nord de la Russie ainsi que Sakahline devraient être coloriées en bleu ; la Papouasie-Nouvelle Guinée devrait être coloriées en jaune ; il aurait été plus judicieux de placer sur la carte la Corée du Sud (Dragon) plutôt que la Corée du Nord ; Buenos Aires et Moscou ne sont pas tout à fait à leur place ; il manque les noms de l'Australie, du Canada, de l'Indonésie, de l'Argentine et du Chili ainsi que plusieurs villes globales telles que Washington,  New-York, Paris, Londres, Tokyo, Toronto, Madrid et le Caire ; enfin, on ne dit plus Pékin et Bombay mais Beijing et Mumbai.